La

spondylarthrite ankylosante (SA) est une maladie inflammatoiredégénérative de la colonne vertébrale, des côtes et desarticulations de la hanche. Les articulations fusionnent, ce quiréduit la mobilité, provoque des douleurs et une posture courbée.Malheureusement, il n'existe actuellement aucun remède à cettemaladie. Les professionnels de santé s'efforcent d'aider lespatients à avoir une bonne qualité de vie et à réduire la douleur.À cet égard, la chiropratique pour la spondylarthrite ankylosanteest une thérapie complémentaire qui mérite d'être envisagée.



Bureaux de chiropratique près de chez vous







Quelles sont les causes de la spondylarthriteankylosante ?

Jusqu'à présent, les chercheurs ont identifié un gène, appeléHLA-B27, qui augmente le risque de développer cette affection.Cependant, de nombreuses autres personnes qui ne possèdent pas cegène souffrent également de spondylarthrite ankylosante.







Ce qui est certain, c'est que les hommes sont plus susceptibles desouffrir de cette maladie que les femmes. Son apparition se produità la fin de l'adolescence et au début de la vingtaine et progresseprogressivement. Ainsi, afin de bénéficier des résultats de lachiropratique pour la spondylarthrite ankylosante, il est importantde noter les premiers symptômes de la maladie et de consulter unprofessionnel.









Les symptômes les plus fréquents et les zones touchées parla spondylarthrite ankylosante

Les premiers symptômes de la spondylarthrite ankylosante sontles suivants :



• Douleur au cou







• Fatigue • Raideur du bas du dos et des hanches, surtout après unréveil ou des périodes d'inactivité.







La fusion des articulations est plus susceptible de se produiredans les zones suivantes :



• Entre la base de la colonne vertébrale et le bassin



• Dans la colonne lombaire (inférieure)



• Entre le sternum et les côtes



• Les articulations de l'épaule et de la hanche.









La chiropratique pour la spondylarthrite ankylosanteest-elle efficace ?

Bref, oui, des manipulations chiropratiques spécifiques aidentles patients à réduire la douleur et à améliorer leur mobilité.Dans une étude menée en 2017 sur des patients atteints despondylarthrite ankylosante inactive, les chercheurs ont découvertque la chiropratique les aidait à améliorer leur mobilité et leurfonction musculo-squelettique.







Les chiropraticiens conviennent que les soins aux patients atteintsde SA doivent être le fruit d'un effort conjoint de la part dediverses spécialités de santé, y compris votre rhumatologue. Enassociant un traitement anti-inflammatoire à des ajustementsspécifiques, les patients peuvent s'attendre à une vie active et àune apparition tardive des symptômes de la spondylarthriteankylosante.









Comment fonctionne la chiropratique pour la spondylarthriteankylosante

Les chiropraticiens expérimentés savent qu'il faut éviter lesmanipulations forcées, car elles peuvent faire plus de mal que debien. Cependant, la chiropratique implique un large éventaild'ajustements et de manipulations, adaptés à diversesconditions.







Par exemple, les méthodes activatrices reposent sur des ajustementsde faible force et des mouvements de rotation qui favorisent laflexibilité dans la zone affectée par la fusion osseuse, sansprovoquer de blessures. La chiropratique pour la spondylarthriteankylosante comprend également :



• le massage



• l'application de chaleur



• l'utilisation de l'unité TENS (un appareil qui utilise un courantélectrique léger pour soulager la douleur).









Le chiropraticien vous aidera à améliorer votre style devie

Vivre avec la SA est un défi, mais vous n'êtes pas seul danscette aventure. Votre chiropraticien étudiera toutes les façonspossibles de vous aider à retarder et à minimiser les symptômes devotre maladie.







Cela fait également partie de la chiropratique de laspondylarthrite ankylosante, les soins de longue durée qui visent àaméliorer votre qualité de vie. Le chiropraticien peut vousconseiller :



• Utilisez une chaise ergonomique au bureau



• Améliorez votre posture et votre démarche



• Utilisez un matelas et un oreiller qui vous offrent un soutienoptimal pendant le sommeil



• Faites des exercices et des étirements, en suivant une routinespécialisée qui renforce vos muscles et améliore mobilité.







La chiropratique pour la spondylarthrite ankylosante associée àvotre plan de traitement régulier peut vous aider à vivre sansdouleur et à jouir d'une meilleure qualité de vie. Trouvez unchiropraticien près de chez vous dans notre annuaire en ligne etprenez votre premier rendez-vous !









Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *